Bilan de l'Eurovision 2022 : Une édition italienne au goût plus qu'amer

 Ca y est c'est fini, l'Eurovision 2022 a sacré la chanson Stefania de Kalush Orchestra pour l'Ukraine ce qui permet au pays de gagner le 3ème micro de cristal. Bien que la guerre a du jouer un gros capital de sympathie, j'aime beaucoup ce mélange de musique traditionnelle et de rap qui faisait un bien fou. Maintenant, ca va être difficile pour le pays de trouver une salle pour organiser l'an prochain

Petit moment de satisfaction : J'ai un peu discuté avec le guide Michielin sur ses préférences (Elle a kiffé comme prévu Hold me closer de Cornelia Jakobs) et elle a liké le tweet sur la masterclass du pays de GO_A (Vu que c'est une eurofan comme nous avant d'être une artiste, ca fait plaisir).

Mais revenons sur cette édition qui sera oubliée par certains, culte pour d'autres :

Animateurs : Cette année, les présentateurs furent Alessandro Catellan, un présentateur TV bien connu en Italie et 2 artistes répondant aux noms de Laura Pausini et Mika qui en 2015 trouvait que l'Eurovision était un gros hot-dog au chocolat et a changé d'avis depuis (Merci les désinformateurs du public)

J'ai plus apprécié le chanteur de Happy Ending que les autres parce qu'on va pas se mentir, Laura peut être lourde et mention spéciale lors des résultat de la DF1 ou elle galérait sur le sixth et disait un gros mot en italien. Quand a Alessandro, il a fait son taf.

Chansons et prestations : Un cru moins élevé que Rotterdam mais pas honteux comme Malmo et Istanbul, plusieurs ont tenté la carte de la diversité comme la Serbie ou la France avec plus ou moins de succès et c'est un peu l'année des désillusions des eurofans puisque l'Albanie et l'Autriche on NQ comme l'Irlande en sachant que Brooke n'avait aucune chance dès le départ.

On va pas se mentir que la df2 était plus forte sur le papier en live qu'en studios car dans l'autre : Y avait moins de prestas marquantes.

Résultats : Comment dire ? Les jurys n'ont aucun goût. Finlande Moldavie France Serbie et Norvège cambriolés par eux. J'étais dégoûté de leurs scores et heureusement que le public a sauvé 3 d'entre 5 et surtout Zdob Si Zdub qui furent tellement sous-côtés par la fandom.

La France a fini 24ème (Avant-Dernier quoi) et c'est quand même honteux. Si la prestation et la chanson auraient pu faire top 15 ben ils avaient le délire mélangeant éléctro et breton.

Mais ce qui a détruit les eurofans (Pas moi parce que j'aime beaucoup la chanson Stefania) : C'est la victoire ukrainienne qui a mis la communauté folle de rage en raison du score du public abyssal : 439 points sur les 468 disponibles (Le soutien en raison de la guerre me direz-vous). Un raz-de-marée digne des 82,1% de Jacques Chirac en 2002 face a Jean-Marie Le Pen n'est-ce pas ?

Bref, la Post-Eurovision-Dépression s'est finie sur beaucoup de drama. A l'année prochaine si tout ne part pas en couilles l'année prochaine.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'histoire de la relation entre France TV et l'Eurovision

Ma version idéale d'Eurovision France : C'est vous qui décidez

Si nous analysions les favoris de 3 ex-participants pour 2022 ?